mercredi 4 mai 2011

Il est cinq heures, Paris s'éveille

Parce que j'ai beaucoup ri en lisant l'article de Katja Kaufmann intitulé "Les yeux d'Elsa", je vous en souhaite autant. Elle analyse et se moque d'une image publicitaire dont l'objet est une montre baptisée Amour, le jour se lève. Au préalable, je vous laisse jeter un œil à l'affiche.

Sce : ventscontraires.net

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

 
Copyright 2009 Les paroles prisées. Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates. WP by Masterplan